En 

KIMPA VITA

 1686-1706

Congo

Kimpa Vita est la fondatrice d’un courant religieux et politique. Elle prêcha un message religieux et notamment politique contre les missionnaires chrétiens européens en montrant que leurs actes (en particulier la traite esclavagiste, mais aussi plus largement l’oppression) sont contraires à l’authentique esprit de la religion qu’ils annoncent, supposée être basée sur l’humanité et la libération.

 

Sources :

Anselin, A. (2006). Résistances africaines sur la Côte d'Angole au XVIIIe siècle. Présence africaine.

Balandier, G. (1965). La vie quotidienne au royaume de Kongo du XVIIe au XVIIIIe siècle. Hachette.

ELENGA, DAVID. COLONIALISME ET MESSIANISME EN PAYS KONGO. Valeurs kongo: Spécificité et universalité, 2013, p. 57.

Gonçalves, A. C. (1980). La symbolisation politique: Le prophétisme Kongo au XVIIIIe siècle (Vol. 19). Weltforum Verlag.

HANNOUM, Abdelmajid. Historiographie et légende au Maghreb: La Kâhina ou la production d'une mémoire. In : Annales. Histoire, Sciences Sociales. Cambridge University Press, 1999.

Haydara, A. (2014). Antoine par la déesse Kimpa Vita du Kongo au XVIIIe siècle. Messianismes et utopies d'Afrique et diasporas africaines aux XXIe et XXIIe siècles: Bilans et prospectives, 13.

HENDRICKX, Benjamin et MOLEFE, Tebatso. Dona Beatriz (Kimpa Vita): some new considerations on herrole and death in the Kingdom of Kongo.Ekklesiastikos Pharos, 2010, vol. 92, no 1, p. 439-450.